Créer un site internet

Le pire village de France & Meurtre en bois

Meurtre en bois (René Richard)

Les artscene théâtre : saison 2018/2019

Le pitch : 

Chez les De Prandeau on attend l'arrivée imminente d'un jeune majordome qui devra prêter main forte à Noémie, la bonne. Cette jeune recrue croira malgré lui que la Maîtresse de maison est en train de fomenter le meurtre de son mari. Ce quiproquos entraînera les protagonistes dans des situations rocambolesques.

 

Notre avis sur la pièce : 

Cette pièce de courte durée (voir l'anécdote ci-dessous) se déroule dans un rythme soutenu ou chaque comédien peut tirer son épingle du jeu. Associée à une mise en scène originale, les rires ne manquent pas de se faire entendre dans le public.

Quelques vidéos de la pièce Meurtre en bois

Meurtre en bois : La déclaration d'amour

Meurtre en bois : le fameux Théo

Meurtre en bois La scène du bar

Le pire village de France

Les ArtScène Juniors ont eu le plaisir d'interpréter une des comédies de Jean-Pierre Martinez : Le pire village de France.

Les quelques survivants d'un bled moribond, oublié par Dieu et contourné par l'autoroute, décident de créer l'événement pour attirer le chaland. Mais il n'est pas facile de faire du pire village de France la nouvelle destination touristique à la mode...

Le pire village de France - Extrait 1

L'anecdote de l'année

Comme d'habitude, l'ensemble de la troupe s'est mise à pied d'oeuvre dès le mois de septembre pour commencer à répéter. Les ados, tous les vendredis soir, et les lundis et jeudis pour les adultes.

Tout semblait bien se dérouler jusqu'au jour où la troupe des adultes s'est vue refuser par la SACD de jouer la pièce choisie.

Patatras, nous étions fin octobre et il fallait tout arrêter !

En effet, la pièce "J'aime beaucoup ce que vous faites" de Carole Greep est actuellement jouée à Paris par une troupe professionnelle et l'exclusivité court jusqu'en 2020. Dès lors, deux choix se posaient à nous : Le premier, tout abandonner, car le temps était compté, ou bien se resaisir de suite pour assurer nos représentations de février.
Mais voilà, il nous restait seulement 3 mois et demi de répétitions, au lieu des 5 habituels. Et, il fallait retrouver une pièce, réapprendre un nouveau texte, etc... Heureusement, chez les ArtScène on ne se démonte pas aussi facilement, et à l'unanimité des comédiens nous avons décidé de rebondir.

Alors, pour être prêts en février, nous avons opté pour une pièce plus courte (50 minutes au lieu des 90 habituels).
 

 

Quelques photos de la pièce

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 29/01/2020

×