La vie de chantier (2012)

La vie de chantier (Dany Boon)

Charles Boulin est l'heureux propriétaire d'un Hôtel particulier.... en réfection... dans la banlieue Nord
Il l'a acquis en toute discrétion pour faire une surprise à sa femme et sa fille, las de leur petit appartement de l'avenue Foch.
Mais, l'ampleur des travaux va quelque peu bouleverser les plans et l'effet de "surprise" de notre homme.

La pièce pourrait se résumer par cette seule phrase : "Démménager, ça vous pourrez... c'est emménager qui sera plus difficile !"

Notre avis sur la pièce

Nombreux sont ceux qui ont vu au cinéma ou à la télé le film de Dany Boon "La maison du bonheur" avec Dany Boon, Laurent Gamelon, Zinedine Soualem, Daniel Prévost et Michèle Laroque. Plus rare sont ceux qui ont vu l'oeuvre original dont est tiré le film : La vie de chantier.

La vie de chantier (à l'origine du film) est donc une pièce de théâtre écrite par Dany Boon. On sent bien dans cette comédie les déboires que l'on peut rencontrer lorsqu'on fait construire ou rénover sa maison. Surtout quand l'ultimatum est un cadeau d'anniversaire destiné à sa femme et que les artisans en chargent du chantier pharaonique sont peux scrupuleux.
Pour cette comédie, Dany s'est entouré d'acteurs pour certains différents de ceux du film. On retrouve toujours l'auteur et Zidenie Soualem (le plombier protugais), L'autre ouvrier est interprété par Frédéric Bouraly (José dans Scène de ménage).

Bien évidemment ici, l'incompétence des ouvriers, l'incapacité du propriétaire et de l'architecte à diriger le chantier et l'enchainement des situations impromptues sont tirés à leur paroxysme dans le seul but de déclencher les rires des spectateurs... et ça marche ! Les traits de caractère des personnages sont bien aiguisés et les répliques tombent juste.

Côté décor, à première vue on pourrait croire qu'il eut été facile de le mettre en place, mais détrompez-vous. Ce décor a fait partie des 3 plus compliqués que la troupe ait eu à élaborer (avec Promis, juré, crashé et Kilt ou double) : murs délabrés, baignoire au milieu du salon avec arrivée d'eau qui fuit (faisant partie du jeu de scène), scène d'explosion, retombées de plâtre, garde fou du balcon qui se décroche... bref tout ce qu'on souhaite qu'il n'arrive pas dans une maison.

Un pur moment de bohneur pour acteurs et spectateurs !

Les photos de la pièce

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

pihot
Bonjour,
je dois réaliser la pièce de dany boon, "la vie de chantier" pour mon examen théâtral, avez vous réussi à vous procurer le texte et serait-il possible de se le procurer par votre moyen.
En attende d'une réponse
biens à vous !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 01/10/2016